Marc 6, 30-34

Se tenir immobile devant Dieu

 Mc 6, 30-34Face au trop plein (v31), il peut être bon de faire du vide, de ménager un creux, un manque d’une manière ou d’une autre. Prendre un temps de désert peut-être une façon de mettre un peu de distance pour que le souffle puisse à nouveau circuler, nous donnant de discerner l’essentiel de l’accessoire.

Qu’on se rassure : la nature a horreur du vide ! Il suffit de faire un peu de vide pour qu’il se remplisse… d’autres choses. Jésus emmène ses apôtres à l’écart (v32) et se retrouve devant une foule à vide (v34). Nous pouvons faire la même expérience, quand prenant un temps de solitude, notre intérieur, dégagé du quotidien, se retrouve peuplé d’une foule de gens, de visages, de noms et de situations. Laissons Jésus en avoir pitié et nous enseigner longuement.

Selon le témoignage de nombreux spirituels, cheminer en vérité avec nos frères humains demande de se tenir immobile devant Dieu.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.