Marc 6,17-29

“Que vais-je demander?” … “La tête de Jean le baptiste”

Au milieu d’un festin royal, une scène horrible se déroule : le martyre de Jean, le dernier des prophètes, livré à cause de la lâcheté du roi Hérode, pour ne pas perdre la face devant ses convives. Cela nous amène à la mise à mort de Jésus par Pilate, ce dernier a cédé à la pression du peuple, pourtant il croyait sincèrement a l’innocence de Jésus, comme le fut Hérode qui voyait en Jean « un homme juste et saint » (v20).

Jean le précurseur, qui avait pour mission de préparer les chemins du Messie, se retire complètement pour laisser toute la place à Jésus : « Il faut qu’il grandisse et que moi je diminue » (Jn 3,30)

Jean Baptiste était « la voix qui criait dans le désert », voix de la Vérité, insupportable aux oreilles d’Hérodiade, comme était celle du prophète Elie, insupportable aux oreilles de la reine Jézabel qui cherchait sa mort.

Pour ceux qui marchent dans la voie de la Vérité, les ténèbres ne peuvent les atteindre, leur mort ne peut taire leur voix, comme la Croix n’a pu empêcher la résurrection.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.