Coupes en grès

Marc 7, 1-13

Le commandement de Dieu et la tradition des hommes

Coupes en grèsDes Pharisiens et des scribes se réunissent auprès de Jésus et remarquent que quelques-uns (donc pas tous, et sûrement pas Jésus! — l’évangéliste l’aurait signalé) ne pratiquent pas les rituels de purification et d’ablution communes à « tous les juifs » (v.03). Ce qui fait « mentir » ce verset, ce ne sont donc pas « tous » les juifs qui les pratiquent…
Pourquoi ne les mettent-ils pas en pratique ? Nous ne le saurons pas.
En revanche, nous saurons pourquoi faut-il le faire et avec quelles intentions et profondeur du cœur ?
Marc précise que les juifs le font « par attachement à la tradition des anciens » (v.03), et aussi qu’ils sont « attachés encore par tradition à beaucoup d’autres pratiques » (v.04). Mais, il y a plus que la tradition des hommes, c’est le commandement de Dieu (v.08). Et Jésus d’accuser ses détracteurs d’hypocrisie (v.06). S’appuyant sur la parole du Prophète Isaïe, Jésus continue de dénoncer leur conduite qui, de l’extérieur, pourrait paraître exemplaire, mais qui n’est, en fait, qu’une triste façade cachant le délabrement de leurs motivations et de leurs intérêts personnels. Ainsi, ils instrumentalisent la Loi, annulant la parole de Dieu par la tradition qu’ils transmettent (v.13).

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.