Marc 8, 23-33

Je suis interpellée par la différence entre la sobriété de la réponse des disciples : Jean Baptiste, ou…ou… » et la réponse détaillée du Christ : souffrance, rejet, mise à mort, résurrection…Tout un programme discerné à l’écoute du père dans l’Esprit. Les disciples pouvaient-ils entendre un tel développement si effrayant alors qu’ils ne savaient certainement pas discerner dans tous ce que les gens disaient ?!
La rencontre du Christ est toujours à la fois bouleversante et dérangeante. Jésus emmène toujours plus loin, plus loin que nos avis, que nos pensées, que nos sondages
Et aujourd’hui, qui est Jésus pour toi qui me lit ? Juste aujourd’hui ? Qui est-il ? Que dis-tu ?
Une fois cette réponse donnée, tu pourras adhérer à la foi, ancrer ta réponse dans la foi au Crucifié-Ressuscité. Ce ne sera plus une réponse théorique, mais une réponse qui engage, met en route. Une réponse de sondage nous ferait agir comme Pierre qui se fonde sur son avis pour sermonner Jésus : c’est une réponse trop fragile et en cela elle vient des hommes. Pierre est lourdement réprimandé car essayer de détourner Jésus de son chemin vers le Père, c’est faire un travail de Démon, de diviseur, du mal.
La foi nous fait quitter le domaine du sondage et de l’opinion. Elle nous ancre sur le Roc. Et aujourd’hui, cette foi a besoin de ta liberté, de ton courage pour reconnaître le Christ dans ta vie.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.