Matthieu 1, 1-17

Les généalogies nous racontent notre appartenance et comment nous appartenons à la famille humaine. L’évangile de Matthieu nous présente un Jésus ancré dans le peuple juif, fils de David (lignée royale) et fils d’Abraham (lignée prophétique).
Des ancêtres illustres et pourtant loin d’être parfaits. Nombre de rois cités, firent « ce qui est mal aux yeux du Seigneur ». Cinq femmes apparaissent : Thamar la rusée (Genèse 38), Rahab la prostituée (Josué 2 et 6), Ruth l’étrangère (livre de Ruth), la femme d’Urie, l’adultère (2 Samuel 11) et Marie, l’épouse de Joseph. C’est, de cette pâte humaine, que naît le Christ. Celui qui se révèlera comme l’Emmanuel, Dieu-avec-nous (Matthieu 1,23), entre par la voie commune dans notre histoire. Il vient se mêler à notre vie pour nous mêler à la sienne.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.