Matthieu 11, 25-30

mt-11-25-30Venez à moi

« Ce qui plait au Bon Dieu dans ma petite âme, c’est de me voir aimer ma petitesse et ma pauvreté ; c’est l’espérance aveugle que j’ai en sa miséricorde ». (Ste Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Ste Face, Lettre 17,9).
Le petit n’ayant rien par lui-même, tend les mains vers le Christ, dans la confiance de tout recevoir de lui, comme lui-même a reçu du Père (v27).
« Venez à moi… Mettez-vous à mon école… » (v28-29). Le petit contemple le Christ, doux et humble, et laisse son cœur être façonné dans sa douceur et son humilité, marchant avec Lui au chemin des Béatitudes (Mt 5). C’est là qu’il trouve la paix.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.