Matthieu 12, 46-50

Présentation de la Vierge

Cet épisode de la vie de la Vierge ne se trouve pas dans les Evangiles canoniques mais dans un apocryphe, le ‘protévangile’ de Jacques. La piété populaire et la spiritualité mariale furent marquées par ce récit parce qu’il soulignait la disponibilité de Marie à l’égard de Dieu. Attestée dès le 6ème siècle, cette fête connut un grand succès, tant en Orient qu’en Occident : Marie prédestinée à devenir le temple de la divinité. Selon cet apocryphe, la scène est toute simple. Anne et Joachim voulurent remercier Dieu de la naissance de leur enfant et la lui consacrèrent. Lorsqu’elle eut 3 ans, Marie fut conduite au temple. Que cet événement soit ‘historique’ n’a que peu ou prou d’importance, tant il est en consonance avec la Bonne Nouvelle annoncée dès le commencement du monde, avec le projet de Dieu de façonner une créature à son image et à sa ressemblance. Et l’Evangile de ce jour nous redit comment entrer dans ce projet de Dieu. Il suffit de se rendre disponible et d’accomplir la volonté du Père. Alors, avec et comme Marie, nous serons temple de l’Esprit, frère, sœur ou mère de Jésus et joie de Dieu.

« Puisque nous célébrons la mémoire de la très sainte Vierge Marie, accorde-nous, Seigneur, par son intercession, le bonheur de vivre dès maintenant en ta présence et d’avoir part un jour à la plénitude de ta grâce. » (Prière de la fête)

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.