Matthieu 20,20-28

«La mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus pour faire cette demande : « ordonne … »

Une première question peut se poser face à cette demande. A qui Jésus peut-il « ordonner » pour réaliser la prière de la mère de Jacques et Jean ?
Dans plusieurs passages en St Matthieu, Jésus ordonne avec autorité. A la mer … aux démons… mais ici ? A qui peut-il « ordonner » pour attribuer ces deux places ?

« Vous ne savez pas ce que vous demandez » On pourrait presque traduire : comment pouvez vous me demander d’agir comme les chefs des nations et les grands de ce monde qui exercent leur pouvoir et domination sur leur peuple ? « pour vous, il ne doit pas en être ainsi .
« la coupe que je vais boire, vous y boirez …» effectivement Jacques boira à la coupe. Il mourra martyr à Jérusalem vers 44. Mais la place que vous convoitez , il ne m’appartient pas de l’accorder . Elle sera pour celui qui se fera le plus petit d’entre ses frères, celui qui prendra la dernière place parmi eux.

Le chemin vers la gloire passe par la vallée de l’abaissement. On se souvient de la phrase de l’abbé Huvelin au Père de Foucault : « Jésus a tellement pris la dernière place que personne ne pourra la lui ravir. »

La véritable autorité pour Jésus sera celle du service envers le plus petit d’entre ses frères et la véritable «ambition » la dernière place.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.