Matthieu 23, 1-12

  Quelle est votre position ?

Christ-aux-1000-visages

Harcelé par Sadducéens, scribes et pharisiens lui posant mille et un pièges sur le tribut qui est dû à César, sur la résurrection, sur les commandements, Jésus, renverse la situation, il prend l’initiative de la parole et soulève une question inattendue de ses opposants : « Quelle est votre position au sujet du Messie ? De qui est-il fils ? […] Personne ne fut capable de lui répondre » (Mt 22,42…46) Fort de cette remise en place, Jésus enseigne les foules et les disciples dénonçant l’agir de ceux qui le discréditent : « Ils disent et ne font pas »

Ce qu’ils aiment est de l’ordre de l’apparence. C’est le culte de l’extériorité. « Ne vous faites pas appeler Maître, docteur…N’appelez personne sur la terre votre Père »  Jésus, parole éternelle fondée sur le roc  ne parle pas de lui-même: « Je fais toujours ce qui plaît au Père » Dans sa parole et son agir, il est Un avec la Source.  « En vérité, en vérité je vous le dis » Il dit et cela est.

Élevé de terre, le Christ attire à lui tous les hommes et du haut de sa croix, compagnon de misère de deux malfaiteurs,  à tous, il dit : « Venez à moi vous qui peinez sous le fardeau » Il ne mesure pas notre agir à la multiplicité ni à la qualité de nos actions, il voit « quelle est notre position vis-à-vis de lui » : « De qui est-il le fils ? » Il regarde ce qui nous fait vivre, parler et agir, notre communion avec lui, avec notre semblable dont il est le frère.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.