Matthieu 28, 8-15

Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité, clamons-nous la nuit de

© Bible illustrée_Images Eric de Saussure – Taizé

Pâques ! Cette Bonne Nouvelle, à la fois nous dépasse et nous remplit d’espérance. Elle nous laisse, comme les femmes au petit matin, tremblants et tout joyeux.
Le Ressuscité surgit des ténèbres et Il vient le premier à notre rencontre. Comme il est difficile de croire en Lui ; seuls les petits, des femmes sans reconnaissance sociale, peuvent le reconnaître et se réjouir. Les sages s’affolent et les intelligents ne comprennent pas.
Et depuis plus de 2000 ans, nous essayons d’expliquer ce qui s’accueille dans la foi ! Le corps de Jésus a été volé et enterré dans un lieu secret, c’est une invention, ce n’est pas Jésus qui apparaît …
Pourtant, plus vraie que ces radotages, la Nouvelle va son chemin, de témoin en témoin : Il est ressuscité, Il vient à notre rencontre, pour que nous vivions dès aujourd’hui en ressuscités nous aussi.
Nous savons d’expérience que notre vie est une traversée continuelle de morts successives, morts auxquelles Dieu ne nous abandonne pas ! Ma chair elle-même repose en confiance, tu ne peux m’abandonner à la mort, ni laisser ton ami voir la corruption. Tu m’apprends le chemin de la vie (Ps 15).
Nous ressemblons aux hébreux poursuivis par l’Egypte : derrière eux, la mort assurée, devant eux, la mort possible et l’espérance d’une vie libre. Ne vaut-il pas mieux avancer vers la vie au risque de mourir, plutôt que de rester tournés vers le passé, dans nos esclavages, et de mourir à coup sûr ?

Avec le Ressuscité, osons prendre le risque de toujours choisir la vie, sans craindre de traverser des morts … alors nous deviendrons parmi nos frères humains ses témoins !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.