Matthieu 4, 12-23

« Aussitôt, laissant leurs filets ils le suivirent »
Cette phrase m’interpelle ! Comment peut-on tout plaquer, tout laisser comme cela. Être retourné comme une crêpe et prendre un autre chemin.
Aujourd’hui cela peut nous sembler impossible cette façon aussi rapide et radicale de laisser son travail, son père, ses ouvriers. Forcément il a fallu un préalable. Quelque chose s’est produit bien avant que Jésus ne passe sur le bord de ce lac. Je crois que là est l’oeuvre de Dieu et la recherche de ces hommes. Ces hommes juifs connaissaient les textes anciens, ils les écoutaient, en parlaient peut-être sur leur barque pendant qu’ils pêchaient, simplement parce qu’ils étaient dans l’espérance de la venue du Messie, d’un sauveur. Et cela d’autant plus qu’ils étaient sous la domination de l’envahisseur romain. C’est à cause de cette attente, de cette connaissance des textes de la Parole de Dieu que Mathieu peut écrire cette spontanéité, « aussitôt ! », dans la réponse à l’appel « venez à ma suite ».
Comme un coup de foudre ! on ne sait pas d’où ça vient, ni pourquoi, mais quelque chose se passe. Il y a une attente consciente ou pas, et de façon incompréhensible la vie prend un autre chemin.
Les enfants, si vous demandez à vos parents : qu’est-ce que c’est un coup de foudre entre deux personnes ? Ils vous diront que c’est difficile à expliquer mais qu’en tous cas après ça, plus rien n’est comme avant, tout a changé !
Pour que son évangile percute les premières communautés chrétiennes environ 50 ans après la mort et la résurrection du Christ, Mathieu parsème l’évangile de citations des textes anciens, en précisant :
C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe. Et il cite la parole « Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière ».
Lorsque l’on regarde une série, si on n’a pas vu la première saison, ce n’est pas facile de comprendre la deuxième. On a besoin d’un rappel ! Ici la première saison c’est le Premier Testament la première Alliance, avec des prophètes comme Isaïe qui interpellent les rois et le peuple quand la vie ne va plus dans le sens de l’Alliance avec Dieu.
Et aujourd’hui nous chrétiens nous ne pouvons pas faire l’économie de revenir aux textes du premier testament pour comprendre les références, les paroles, les citations rapportées dans les évangiles, la nouvelle alliance afin que cette Parole de Dieu trouve un sens dans notre vie.
Quand Isaïe parle de, Ce peuple qui habitait dans les ténèbres. C’est celui qui ne croit pas ou ne croit plus au Dieu unique parce que victime d’invasions de tribus païennes, victime de s’être laissé prendre dans les filets des esclavages de tous ordres. C’est le peuple qui n’a pas encore vu la Lumière celle de Dieu, ou s’en est éloigné.
Nous avons nous aussi des lieux où la Lumière de Dieu peine à entrer, des filets, des esclavages modernes, l’addiction, le désir de toute puissance, et plein d’autres …
C’est comme dans un couple, une famille, si l’un ne laisse pas l’autre dire son idée, sa pensée, son point de vue, alors s’installe une zone d’ombre où personne ne rejoint personne et où l’éclairage mutuel est interrompu. Nous avons tous expérimenté cette situation qui mène droit au mur. La solution unique pour éviter l’accident, le mur, c’est de changer de direction, de se retourner, on dit se convertir ! retrouver la lumière. Peut-être comme un coup de foudre ? S’ouvrir à la parole de l’autre en acceptant de changer de perspective pour se retrouver et être sauvé ! Avec Dieu c’est la même chose ! Dieu dans le livre d’Osée ne cesse de dire qu’il aime son peuple comme un époux aime son épouse, avec des mots d’une grande tendresse. Dans le livre d’Isaïe Dieu dit à son peuple « tu as du prix à mes yeux et je t’aime ». Dieu nous parle d’amour avec des mots universels et intemporels.
En osant croire que par sa Parole, Dieu nous rejoint, on lui laisse la possibilité d’éclairer les zones à l’ombre dans notre vie et à son Royaume de s’accomplir ici dès maintenant pas après la mort.
D’ailleurs, Jésus a commencé son ministère en proclamant :
« Convertissez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche. »
Le royaume des cieux, c’est par opposition au royaume terrestre, le royaume des Cieux c’est celui de Dieu.
Dans Ce Royaume il s’agit de laisser l’Amour de Dieu nous nourrir, pour nous aimer les uns les autres, pas comme dans une jolie histoire de « bisounours », mais comme des enfants d’un même Père. Cela veut dire que les tensions, les problèmes existent, mais que si lorsque ça va mal on se souvient de l’alliance que Dieu a fait avec chacun de nous, et que l’on cherche sa Lumière dans sa Parole, c’est possible que la paix demeure.

Jésus dit aux disciples : « venez à ma suite, je vous ferai pécheurs d’hommes ».
En ces termes, on peut comprendre que le travail, la mission à accomplir ne sera pas de tirer les filets, mais d’annoncer comme lui, avec lui la Bonne Nouvelle du salut éternel. C’est-à-dire qu’une relation avec Dieu, un dialogue est possible pour quiconque croit en Lui. Aujourd’hui encore, le Christ appelle. Emma, Marion, Léna et Miranda qui demandent le baptême, vous les parents, les enfants, nous tous, faisons partie de ceux-là. Et chacun de nous est parfaitement libre de répondre. Cependant il y a une condition, un préalable un engagement à tenir, sans quoi on reste sourd et aveugle.
Cet engagement, c’est l’écoute, la lecture, la recherche régulière pour comprendre la Parole de Dieu, pour en découvrir l’écho dans ma vie, dans la vie des autres. Ainsi nous pouvons entendre cet appel, comprendre cette Bonne Nouvelle, l’annoncer et croire.
Mais cette régularité, c’est quoi, c’est combien de temps ? c’est comment ?
Cette régularité, elle dépend de l’appétit de chacun !
C’est en tous cas aussi régulier que ce qui nous tient fort à cœur, ce qui nous soutient le cœur et nous nourrit.
C’est à chacun de décider, parce que ce n’est pas rien aujourd’hui dans nos vies hyper actives de prendre un moment pour le consacrer à un tête-à-tête, à un cœur-à-cœur avec Dieu. C’est pourquoi on parle d’engagement.
Mais nous avons la chance d’avoir des outils rapides et efficaces. Dieu est avec nous ! toujours !
Il existe des applications pour lire la bible sur nos portables. L’une d’elle est celle de l’Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones notée sur votre feuille de chant. Il existe des sites où sont proposées des méditations de la Parole chaque jour, et le Carmel St Joseph est présent ! Alors allez-y, lisez, écoutez, goûtez cette Parole de Dieu.
Aujourd’hui est le dimanche dédié à la Parole par le pape François. Parce qu’il sait bien que de l’assiduité à la Parole de Dieu viendra notre compréhension de son amour.
On dit bien à nos enfants « je t’aime » et ils nous écoutent !
Alors, écoutons Dieu nous dire « je t’aime » !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.