Matthieu 4, 18-22

« Je vous ferai pêcheurs d’hommes »

   Jean-Baptiste a été livré, arrêté, comme Jésus le sera. Paradoxalement, « De la mort jaillit la Vie ! »  L’heure est venue de proclamer la Bonne Nouvelle du Règne de Dieu. Au bord du lac Jésus voit deux frères, il n’y aura pas un premier appelé,  ils sont deux : « Venez derrière moi », leur dit-il. Il les connaît chacun par leur nom, Simon qui deviendra Pierre et André. S’avançant encore, il voit Jacques et Jean  les fils de Zébédée. Les uns laissant leurs filets, les autres leur barque et leur père, tous « aussitôt  le suivent » Un avenir insoupçonné surgit devant eux. Un Autre les a saisis. En cet instant leur vie bascule, elle devient autre pour tous les autres sans exception. Jour après jour, pas à pas, de mort en résurrection ils suivent celui qui est « le Chemin »

En pauvre, hier comme aujourd’hui, le Ressuscité invite à marcher  « derrière lui » dans l’obéissance à l’Esprit, des hommes, des femmes, des jeunes de tous pays, de tous milieux. Chacun est unique à ses yeux. En Eglise, « communauté des Appelés », pêcheurs d’hommes, Jésus-Christ les envoie jeter dans l’immense marée humaine les filets  de la liberté, du bonheur. Tout leur être, toute leur existence doit annoncer :

« Jésus est vivant ! »

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Merci beaucoup,
    lors de la prière consentie avec Jésus je crois que grace à son esprit il nous fortifie, chaque jour il y a des petites morts pour mieux revivivre continuer le chemin avec l’éclaireur notre Seigneur.
    Amen.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.