Matthieu 4,12-17 ; 23-25

Galilée des païens 

matthieu-4Dans l’évangile de Matthieu, Jésus de retour du désert où l’Esprit l’a conduit, quitte Nazareth pour se retirer à Capharnaüm aux confins du Jourdain, « Galilée des païens ». Jésus choisit résolument de venir vivre au milieu des obscurs. Que veut nous dire Matthieu ? Jésus accomplit la prophétie d’Isaïe dans l’annonce de l’ouverture du Salut à l’universel. Zabulon et Nephtali, deux territoires couverts d’opprobre – Is 8,23- , situés à l’ouest du lac de Kinnereth et au pied du Liban, sont des régions périphériques dont la population mélangée, ouverte aux influences païennes, est peu estimée. Carrefour des nations, cette terre était un lieu de passage sous l’Antiquité vers la Syrie, fréquentée par toutes sortes de peuples bigarrés.

Quelle est cette lumière annoncée par le prophète, qui se lève sur ce pays de la mort ? Telle une aurore se lève la Parole. « Convertissez-vous : le Règne des Cieux s’est approché. » Jésus Bonne Nouvelle du Salut est lui-même cet Evangile : « guérissant toute maladie et toute infirmité dans le peuple ».

Après la résurrection, Matthieu n’achève-t-il pas son récit par l’annonce de l’ange pour les disciples à rejoindre cette Galilée des nations « ce peuple assis dans les ténèbres » Mt 4,15-16. « Voici qu’il vous précède en Galilée » Mt 28,7 Jésus ressuscité vient lui-même à la rencontre des femmes : « Allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. » Mt 28,10 Pâques se vit dans la Galilée des nations. (Pâques en Galilée, Eloi Leclerc DDB).

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.