Matthieu 5, 38-42

© Arcabas le Christ torturé par les soldats
© Arcabas le Christ torturé par les soldats

A travers 4 versets du discours de Jésus sur la montagne, surgit en filigrane le visage de Celui qui aime les siens jusqu’à l’extrême, jusqu’à donner sa vie pour ses amis. A ce qui apparaissait comme une limite posée à la violence des peuples dans le Premier Testament « Œil pour œil, dent pour dent. » répond la démesure de l’amour : tendre l’autre joue ; donner le manteau qui représente protection et survie ; faire deux mille pas là où on t’en demande mille ; donner à celui qui demande.

L’amour est sans limite et conduit à l’extrême, à l’impossible pour l’humain : l’amour des ennemis.

Celui qui prononce ces paroles pèse chaque mot.« Car le jour vient où le Fils de l’homme sera livré aux mains des pécheurs. » Mt 20, 17-19

« Alors ils lui crachèrent au visage et lui donnèrent des coups ; d’autres le giflèrent. » Mt 26,67

« Ils partagèrent ses vêtements en tirant au sort. » Mt 27,35

Et tout s’accomplit dans le don de l’Esprit. « Jésus de nouveau criant d’une voix forte rendit l’esprit. » Mt 27,50

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.