Luc 6, 20-26

Dans la bible, plus qu’ailleurs, le nom dit l’identité de la personne.
Avec toutes les générations passées et futures, nous avons en commun d’être inscrits dans l’histoire avec un nom singulier. Et dans certaines contrées, par alliance, un seul et même nom devient celui de l’époux et de l’épouse.
Il est une autre Alliance qui peut mêler notre nom au destin de Dieu lui-même révélé en son Fils : « Heureux êtes-vous, quand les hommes vous haïront, quand ils vous frapperont d’exclusion et qu’ils insulteront et proscriront votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’homme » (Lc 6, 22). Bien des hommes et des femmes en ont payé, en paient le prix fort jusqu’au témoignage du martyre. Et Jésus les proclame « Heureux… ». Quelle peut bien être la source d’une telle joie sinon ce lien avec le Dieu de l’Alliance qui a inspiré les prophètes (« Pour l’amour de Sion, je ne me tairai pas » Is 62, 1), sinon de croire, depuis et avec le Christ, à la mystérieuse fécondité de la Croix ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.