Matthieu 6, 7-15

“Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. » (v 14-15).

Je crois que le pardon est le sommet de l’amour. Jésus nous donne l’exemple suprême sur la Croix, Lui qui n’a pas besoin de pardon, il vit ce qu’il dit : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lc 23,34). Cette parole de l’évangile (Mt 6,14-15) qui vient à la suite du Pater chez Matthieu, est d’une exigence terrible. Pardon et humilité vont de pair. Si le pardon est le sommet de l’amour, l’humilité en est la clé, car l’amour est profondément humble ! Nul ne peut vraiment pardonner à l’exemple du Christ « doux et humble de cœur » (Mt 11,29) que par la force de l’Esprit ! Cette force du pardon nous est donnée, à nous d’y croire humblement, les saints en sont l’exemple à la suite du maître, à commencer par Etienne, le premier martyre (Ac 7,60).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.