Matthieu 6, 7-15

La prière ne semble pas être un jackpot où l’on dit nos souhaits en attendant que la cagnotte tombe au bon vouloir d’un Dieu qui serait ou non disposé à nous exaucer !! Quel drôle d’image pourrions-nous avoir de Dieu !! Et Jésus nous alerte : « ne rabâchez pas !! ».
Dieu sait, connait, sonde nos cœurs. Il est celui qui habite l’intimité de nos pensées tout en nous laissant dans cette grande liberté des enfants de Dieu. La prière n’est pas un truc extérieur à nous même, difficile comme un exercice de math ou de grammaire, comme un discours à établir pour gagner le plus possible. Il est relation qui m’implique dans ma singularité. C’est comme un saut dans notre identité : dire les paroles qui viennent de nous, un cri du cœur, une colère, une joie, une peine, une exultation : « dites » à partir de vous-même !! Et quand tous, ensemble disent « notre père », à partir de soi, nous recevons le trésor de la fraternité pour recevoir aujourd’hui notre pain de ce jour.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.