Matthieu 6,1-6.16-18

© André Gence, Demeure du Mystère

Jésus nous interpelle sur notre agir et ce que nous en recherchons. Pour quelles raisons faisons-nous l’aumône, prions-nous, jeûnons-nous ? A quoi nous servent ces trois actions : être remarqués ou être plus proches de nos frères et sœurs ?

Et le Seigneur exprime que l’agir en secret nous rapproche de chacun de nos frères et sœurs en humanité, car le secret est le lieu de la présence de Dieu.

Dieu nous attend dans le secret de notre être même, au plus profond, là où Lui seul peut faire la Lumière. Et de cette Lumière jaillit notre vraie relation à l’autre, frère et sœur en humanité.

Un commentaire

  1. Gabim Hiver Giresse ALOUA

    Merci pour cette belle réflexion. Par ton votre orientation, nous devrons que Jésus traite des trois exercices déjà prescrits par la loi : l’aumône, la prière et le jeûne. Il souligne les dispositions intérieures qui doivent motiver ces actes. L’idéal chrétien, c’est l’obéissance à la foi qui implique notre agir.
    La vraie prière exclut le bavardage, puisqu’elle s’adresse au Père.

    Que le Seigneur nous comble de la vraie valeur de la discrétion spirituelle.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.