Matthieu 7, 7-12

Demander, chercher, frapper… un chemin de quête persévérante, de prière confiante et de volonté aimante! « La parole n’est pas encore sur ma langue, et voici, Seigneur, tu la sais tout entière » (Ps 139, 4), et pourtant, « tu écoutes, Seigneur, quand je crie vers toi » (Ps 137, 9).

C’est une entrée dans une relation de filiation avec le Père qui demande notre amitié, qui nous cherche et qui frappe sans cesse à la porte de notre cœur désirant demeurer parmi nous, en nous. C’est Lui en premier, qui est ce mendiant d’amour, ce pauvre qui attend, qui espère, qui aime au-delà de toute mesure.

A chaque fois que nous accueillons sa demande, que nous nous laissons chercher par Lui; à chaque fois que nous ouvrons la porte, nous pouvons à notre tour le prier sans cesse, vivre pleinement sa Vie en nous.

Etant Fils, nous pouvons en Lui, par Lui et à travers Lui, être des frères qui intercèdent en faveur d’une multitude. Entre nos mains, le pain et le poisson se multiplient et à l’exemple de Moïse, nous pouvons nourrir le peuple et en frappant, nous ouvrons une brèche d’où l’eau jaillira en abondance!

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.