« Ils regarderont celui qu’ils ont transpercé » (Jn 19, 37). Voilà le lieu où nous sommes invités à nous tenir en ce vendredi Saint. Regarder la Croix…. Comment ne pas y voir, comme en surimpression, tant de visages meurtris, innocents ? Violences gratuites et mort ont tant frappé ces dernières années, ces derniers mois : « Fils des hommes, jusqu’où irez-vous dans l’insulte à ma gloire, l’amour du néant et la course au mensonge ? » (Ps 4, 3). Il semble que Dieu s’abaisse devant tout homme pour lui poser cette question. La liturgie des Rameaux nous a donné de réentendre de la bouche du Prophète : « Voici que ton Roi vient à toi, humble et monté sur une ânesse » (Mt 21, 5). Mesurons-nous à quel point Dieu se fait humble pour nous rejoindre, dans le respect de notre liberté pouvant aller jusqu’à l’insulte à sa gloire ? « Sa gloire » ? Tout homme, chacun, chacune, Daou, Melike, Evan, Jan, Mélania, Alexandra, Cécilia, Enes, Jose-Luis, Edith, Médéric, Nour, Imad, Maryssia, Meilvyn, Asmae, Mohamed, Nicolas, Felipe … « Ceux que tu m’as donnés, je n’en ai pas perdu un seul » (Jn 18, 9). Croire.

« Ils regarderont celui qu’ils ont transpercé » (Jn 19, 37).
Voilà le lieu où nous sommes invités à nous tenir en ce vendredi Saint.
Regarder la Croix…. Comment ne pas y voir, comme en surimpression, tant de visages meurtris, innocents ? Violences gratuites et mort ont tant frappé ces dernières années, ces derniers mois : « Fils des hommes, jusqu’où irez-vous dans l’insulte à ma gloire, l’amour du néant et la course au mensonge ? » (Ps 4, 3).
Il semble que Dieu s’abaisse devant tout homme pour lui poser cette question.
La liturgie des Rameaux nous a donné de réentendre de la bouche du Prophète : « Voici que ton Roi vient à toi, humble et monté sur une ânesse » (Mt 21, 5). Mesurons-nous à quel point Dieu se fait humble pour nous rejoindre, dans le respect de notre liberté pouvant aller jusqu’à l’insulte à sa gloire ? « Sa gloire » ? Tout homme, chacun, chacune, Daou, Melike, Evan, Jan, Mélania, Alexandra, Cécilia, Enes, Jose-Luis, Edith, Médéric, Nour, Imad, Maryssia, Meilvyn, Asmae, Mohamed, Nicolas, Felipe …
« Ceux que tu m’as donnés, je n’en ai pas perdu un seul » (Jn 18, 9).
Croire.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.