Jean 13, 1-15

BUONENSEIGNA , Eucharistie
BUONENSEIGNA , Eucharistie

Avant la fête de Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde à son Père, après avoir aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’à la fin. (Jn 13,1)

Voici l’heure ultime du Fils de Dieu, donner sa vie jusqu’au bout ! Jésus vit ce qu’il dit et dit ce qu’il vit. Cette radicalité de l’Amour nous parait terriblement exigeante, et pourtant, elle est l’unique chemin pour l’union avec Dieu. Si nous croyons que le Christ est le seul chemin vers le Père, il nous l’a  tracé : c’est la Croix ! Et pour s’y engager, il faudrait s’abaisser « jusqu’au néant » (la petite Thérèse); or la clé de cet abaissement, c’est l’humilité ! Les saints ont bien compris cette participation à l’eucharistie du Christ, et ils trouvaient dans sa croix glorieuse la plénitude de la vie !

 « Il me semble que rien ne dit plus l’amour qui est au cœur du Christ que l’Eucharistie … c’est Lui en nous, nous en Lui, n’est-ce pas le ciel sur la terre ? Le ciel dans la foi…  » (Sainte Elisabeth de la Trinité – lettre 165)

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.