Extrait de l'icône de la Trinité de Roublev...

Jean 10, 30 – 42

« le Père est en moi comme je suis dans le Père… » 10,38

Extrait de l'icône de la Trinité de Roublev...
Extrait de l’icône de la Trinité de Roublev…

A un jet de pierre, (v.31) à portée de main (v.39), là se tient Jésus, au milieu des siens qui ne le reconnaissent pas.

(Jn, 10-11) Jésus, le Fils de Dieu, en procès dès le commencement des « signes », sera bientôt livré…

Lui-même annonce le motif de sa condamnation : « Moi et le Père, nous sommes Un » (v.30) « Toi qui es un homme, tu te fais Dieu » (V.33). Un homme qui « se fait Dieu » parce que « Dieu s’est fait homme », nous invite au changement de regard, au retournement intérieur, à la foi ou la reconnaissance de son identité de Fils de Dieu : « Je suis avec vous depuis si longtemps et cependant, Philippe, tu ne m’as pas reconnu ! Qui m’a vu a vu le Père » (Jn 14,9) Il nous faut réentendre cette grave interpellation de Jésus, adressée à nous tous au soir de son arrestation. En Lui, nos images de Dieu sont bouleversées et celles de l’humain. Comme ses contemporains, nous préférons peut-être un Dieu campé au ciel ou enfermé dans la loi, plutôt qu’identifié au «rebut de l’humanité », « Très Haut » plutôt que « Très Bas ». « Dieu avec nous » en ses « œuvres belles venues du Père » (v.32. 37) nous invite à « travailler » à ces mêmes œuvres par la foi. « L’œuvre de Dieu, c’est de croire en Celui qu’Il a envoyé » (Jn 6, 28-29) Croyons-nous vraiment, en paroles et en œuvres, à cette folie d’Amour de notre Dieu en Jésus-Christ, Mort et Ressuscité pour que nous devenions « l’œuvre de Dieu » ?

En la « Sainte Semaine » qui s’ouvre à nous, « Entrons plus avant dans l’épaisseur de la croix » nous dit Jn de la +. Contemplons Celui qui, dans le « délaissement le plus total de la croix, fit le plus grand œuvre qu’il eut opéré en toute sa vie par ses miracles et ses merveilles, ni sur la terre ni dans le ciel, qui fut de réconcilier et unir le genre humain par grâce avec Dieu » (Jn de la + MC II, 7)

« Seigneur nous nous prosternons devant ta croix,
Et nous glorifions ta Sainte Résurrection.
Par ta croix, la joie est revenue sur le monde »
 Liturgie Byzantine

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.