Jean 15, 9-11

Un chemin d’interiorite de la Parole a travers la danse

Jésus veut introduire ses disciples et chacun d’entre nous dans la joie parfaite, celle qu’Il partage avec son Père, pour que l’amour dont le Père l’aime soit en nous (Jn 17, 26). « Demeurez en mon amour » (v. 9).

Il s’agit d’un itinéraire, un chemin d’intériorité, un « demeurer » exprimant un aspect essentiel de la foi profonde et de l’expérience de la prière de tout croyant. Nous, tous, sommes convoqués dans la force de l’Esprit à faire cet itinéraire dans la foi.

Comment arriver à ce « demeurer en », à cette communion avec le Père et le Fils?

Tout commence par une blessure d’Amour: un regard qui pénètre nos profondeurs, une parole qui s’éveille de l’intérieur, une conversion, une Présence qui appelle l’être à demeurer auprès d’elle, en elle. Cela entraîne un chemin profond et exigent mais un chemin de liberté par excellence!

Cette intériorité est un passage du « nous sommes nés de Dieu » (1Jn 5, 19) à « nous vivons en Dieu » (Rm 14, 8). Vivre de la vie même de Dieu, habiter et demeurer en Dieu, c’est ce chemin de l’extérieur vers l’intérieur. Et dans ce « demeurer », Jésus se révèle, nous transfigure, nous transforme. C’est à ce moment que notre joie devient parfaite. Nous serons, à notre tour, prêts à la partager avec tous ceux que nous rencontrons sur notre chemin.

« Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte du fruit en abondance » (Jn 15, 5).

Un commentaire

  1. Merci pour ces commentaires quotidiens, pleins de la Poésie du Seigneur, qui viennent abreuver ma soif de Dieu et me nourrir sur mon chemin de foi et que je partage souvent sur ma page facebook.
    Que Dieu vous bénisse abondamment et vous couvre de ses grâces.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.