Jean 15,26-16,4a

© Arcabas – Passion

Dans son discours d’adieu, Jésus introduit ses disciples dans le mystère de Dieu Un et Trine. Aux questions teintées de naïveté de Thomas et Philippe : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas, comment pourrions-nous connaître le chemin ? » « Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit. » Jn 14,5-8, Jésus clairement oriente notre regard vers le but de notre « être disciple ». Nous allons vers le Père en Lui, par Lui et avec Lui qui est « le chemin, la vérité et la vie » Jn 14,6. Jésus s’engage résolument  vers sa passion et assure ses disciples de la présence du Tiers le « Paraclet consolateur, Esprit de vérité » Jn 14,16-17.

Comme l’Esprit de vérité, qui procède du Père, rend témoignage à Jésus – Jn 15,26, ainsi les disciples deviennent envoyés et témoins du Christ glorifié par le Père, habités par l’Esprit du Seigneur. « Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. » Jn 15,20 Le chemin du disciple ressemblera à celui du maître dans le scandale de la Croix. « Le Verbe « logos » de la Croix est folie, pour ceux qui se perdent mais pour ceux qui sont en train d’être sauvés, pour nous, il est puissance de Dieu. » 1 Co1,18 A la Croix, le don de l’Esprit est reçu par la première Eglise, Marie la Mère et le disciple bien-aimé. « Jésus dit : « Tout est achevé » ; et inclinant la tête, il remit l’esprit. » Jn 19,30

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.