Jean 19, 25- 27

« Voici ta mère »

Jean-19,25-27
© Sr Valérie

L’évangéliste nomme trois femmes au pied de la croix de Jésus (v25). Nous découvrons la présence du disciple bien-aimé, au même endroit, par le regard de Jésus (v26). C’est la personne de Jésus qui fait de la croix un lieu de passage, de jonction entre ciel et terre, une croisée de chemins entre humains.

Recevoir un fils c’est voir sa vie s’ouvrir à une fécondité. Mais recevoir une mère, qu’est-ce que cela ? La mère est celle qui enseigne par la vie (Lc 1,38), qui transmet la tradition (Lc 1,46-55) et garde la mémoire des événements (Lc 2,19.51), surtout dans la tradition juive.

Recevoir une mère ce serait alors recevoir un lieu où habiter, un lieu hospitalier favorisant la vie nouvelle. Mais ici, c’est le disciple qui l’accueille chez lui (v27),  qui lui fait une place dans sa vie. Les frères ermites au Mont Carmel ont accueilli Marie chez eux, pour apprendre d’elle, à vivre du Christ, en chemin vers le Père, porter par le souffle de L’Esprit.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.