Jean 3, 16-21

Coucher de soleil à Jullouville, avril 2017 ©LdB

La lumière de la miséricorde

Jugement ou salut ? Crainte ou assurance ? Ténèbres ou lumière ? Mensonge ou vérité ? Actions humaines ou œuvres divines ? Il nous faut choisir notre voie.
En se donnant sur la Croix, en faisant don de son corps et de sa vie, Jésus nous fait le don suprême, Celui de son Esprit Saint : « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière » (Jn 16,13).
Être « enfants de lumière » (Ep 5,8) ou être « nés de Dieu » (1Jn 2,29) c’est demeurer en la Parole, c’est vivre de la Vie divine sous la motion de l’Esprit qui nous enseigne la Vérité et nous guide vers sa lumière. Point de crainte pour ceux-là, mais l’assurance de vivre en ressuscités, d’avoir été créés, pardonnés, sauvés, et d’avancer sur le chemin sous un regard d’amour et de miséricorde.

« Tout ce qui est démasqué est rendu manifeste par la lumière, et tout ce qui devient manifeste est lumière. C’est pourquoi l’on dit : Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera » (Ep 5,13-14).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.