Luc 10,21-24

Jésus se tourna vers ses disciples et  leur  dit  : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! » Il semble que Jésus s’adresse non seulement à  ses disciples autour de lui, mais à la longue génération de ces yeux qui verront, au-delà de la chair,  son exultation de joie en plénitude.
luc10_21-24Il est «heureux» parce que ce mystère caché depuis toujours et aujourd’hui  révèlé , non pas aux sages , ni aux grands de ce monde  mais aux  humbles et aux petits.
Comment les disciples ont-ils pu percevoir cette insaisissable connivence entre le Père et le Fils ? Pourquoi les rois, même David, et les Prophètes n’ont-ils pas perçu ce secret d’amour  au sein des Trois ?
Enfin quels sont donc ces petits et humbles auxquels le Père dans sa bienveillance murmurera à l’oreille quelque chose de cette connaissance qui les fera bondir de joie dans l’Esprit Saint ? Ceux qui un jour, percevront au fond de leur être qu’ils ne sont plus seuls, délaissés, rebus de tous. Ils descelleront une présence qui leur dira «je te connais, tu as du prix à mes yeux et je t’aime.» 

Père du ciel et de la terre nous proclamons ta louange

Un commentaire

  1. Merci pour cette lecture de la Parole!
    Puissions -nous devenir ces « petits » et bondir de joie dans l’Esprit Saint dans cette certitude de nous savoir aimés du Père.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.