Matthieu 8, 5-11

« Chez personne, je n’ai trouvé une telle foi »

matthieu8_-5-11Il me semble que Jésus loue la foi d’un tel homme pour deux raisons qui tiennent à l’attitude de ce païen.
– « Moi, je ne suis qu’un subalterne » v. 9
Pour convaincre Jésus d’intervenir, l’officier romain ne revendique pas le rang de chef de commandement de 100 hommes. Il ne met pas en avant son titre et son pouvoir. Il n’a d’arguments que celui d’être lui-même le serviteur de quelqu’un : « je suis un subalterne ». Il est semblable à Jésus qui ne revendiqueras pas son rang de fils de Dieu (Philippiens 2) et se fera serviteur (Jean 13). Ce centurion se soumet à la volonté du Christ comme le Christ s’est soumis à la volonté du Père. Il devient image du Christ, et ainsi image et ressemblance de Dieu. Il est devenu un autre Christ. Il s’est revêtu des sentiments du Christ.
– « je dis à l’un va, et il va » v. 9
Comme à la Genèse où Dieu dit et cela fut, le centurion dit et il sait que sa Parole sera accomplie. Il croit en l’autorité de la Parole dans sa vie. Il est image du Créateur.
Ainsi, Jésus peut-il s’émerveiller (v.10), comme Dieu s’émerveillait devant la Création de son œuvre. La foi mène donc à se revêtir du Christ. « Merveille que je suis » (Psaume 139) lorsque je deviens image du Christ en mon quotidien !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.