Luc 21, 34-36

« Comme un oiseau, nous avons échappé au filet du chasseur »

Pour parler du combat des derniers temps, deux postures sont illustrées par l’évangéliste Luc : celle de la proie prise au filet, — et par les exemples cités, nous pouvons comprendre quelles formes d’esclavagisme nous lient : débauche, ivrognerie, soucis du monde — et celle de l’homme libéré, debout devant son Sauveur.
Luc joue avec l’opposition des mots sur les attentes possibles, que malheureusement nos traductions ne nous donnent pas d’entendre : « le filet surviendra sur tous les assis de la surface de la terre » (v. 35) opposé à la prière qui donne la force d’échapper au filet et permet de « rester debout devant le Fils de l’homme » (v. 36).

Assis ou debout ? C’est la vigilance de cœur du priant à genoux (comme une sentinelle de lumière au plus profond des nuits et comme un relais de la présence de Dieu au cœur de notre monde), qui seul permet le Relèvement.
Le secret de cet être debout semble être la Présence divine dans toute sa vie, autrement dit sa relation quotidienne dans la prière.
Le psalmiste ne nous le chante t-il pas ? « Je dis au Seigneur : « Mon refuge, mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »C’est lui qui te sauve des filets du chasseur. » (Ps 90,2-3).
« Comme un oiseau, nous avons échappé au filet du chasseur ; le filet s’est rompu : nous avons échappé. Notre secours est le nom du Seigneur qui a fait le ciel et la terre.» (Ps 123, 7-8).

Cet oiseau libéré de toute attache n’est pas sans nous rappeler une image fréquemment employée par Jean de la Croix. Les mystiques, de leur force d’union à Dieu, tirent la victoire du combat dans la nuit du monde. La prière leur fait expérimenter et témoigner de la libération de tout leur être :
« d’une étrange parabole / je fis mille vols d’un seul vol / car l’espérance du ciel / obtient autant qu’elle s’envole » (Jean de la Croix, « En quête d’un défi d’amour »).
En conclusion, il nous faut être debout pour nous envoler si haut, si haut …

Sr Nathalie, communauté de Mechref, Liban, 22 novembre 2014

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.