Luc 12, 39-48

00c_47« Tenez-vous prêts » … Nous attendons Celui qui est déjà venu et qui, demeurant au milieu de nous, vient encore. Nous avons déjà tout reçu de Dieu, ne rêvons pas d’attendre des choses nouvelles. « Je t’ai tout dit en ma Parole qui est mon Fils, je n’ai maintenant plus rien à te révéler […] Fixe les yeux sur lui, tu trouveras tout…[i]» Et pourtant, Jésus est le Maître de la vie qui sans cesse fait toute chose nouvelle[ii] ! Il vient aujourd’hui, il se rend présent au milieu de nous. Savons-nous le reconnaître ? Sommes-nous assez vigilants pour l’attendre encore et reconnaître sa présence en toute chose ?

Certes, nous l’attendons … mais notre attente n’est pas oisive. Jésus, le Maître de la parabole, nous a confié la responsabilité de nourrir les hommes, de leur donner leur ration de blé, de leur partager la vie.
Heureux celui que Jésus trouve occupé de la sorte … Béatitude de celui qui ne se croit pas maître de la vie, mais qui accepte la responsabilité sans limite de servir la vie reçue en surabondance.
Nul d’entre-nous n’échappe au risque de l’infidélité qui consiste à se rendre soi-même maître de la vie. Rappelons-nous qu’il n’y a qu’un seul Maître de la vie, Dieu qui en Jésus, la donne à tout homme !

[i] Jean de la Croix, Montée du Carmel XX
[ii]  Voici que je fais toute chose nouvelle (Ap 21, 5)

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.