Luc 13, 18-21

Semer la patience, le courage et l’espérance…
Dans un monde qui souffre violence et injustice ; dans un monde où le peuple s’est redressé pour essayer de « lever la pâte », cet évangile nous fait revenir à l’essentiel de notre vocation, à ce qui fait de nous des hommes et des femmes « debout », « libres », des voix qui crient dans le désert.
À l’intérieur de chacun de nous, demeure ce grain de sénevé, le plus petit de toutes les graines ; un grain qui pousse lentement, qui grandit en prenant racine en profondeur dans la bonne terre ; un grain qui tombe en terre, qui meurt pour donner beaucoup de fruits.
Ce grain semble simple de prime abord, mais foulé par l’adversité. Il répand sa force et rayonne dans un monde obscur et fainéant.
À l’intérieur de chacun de nous, il y a ce levain enfoui, caché et discret. Il suffit que la levure soit parmi le peuple pour porter le changement. Tout cela demande de la détermination, de la persévérance et une conviction sûre.
Que nous soyons à l’exemple de ce grain arrêté, foulé, enseveli, caché et dont le fruit s’élève au ciel.

Un commentaire

  1. Magnifique commentaire ! Grand merci Sr Josette… Je vais le transmettre au groupe « Tassin » avec le lien de l’écrivain et essayiste Dominique Édde (aussi notre ancienne élève !) pour sa tribune parue dans Le Monde du 26/10.
    Peut-être aussi notre situation nécessiterait-elle une ligne sur notre site pour nos communautés (et nos chers lecteurs) qui ne comprennent pas ce que nous vivons de l’intérieur ?
    La clameur des pauvres des textes de la liturgie de ce 30e dimanche, la lettre aux Romains de ce jour avec l’analyse de saint Paul de ce monde et de ses contemporains souffrants les douleurs du temps présent éclairent tellement bien notre réalité contemporaine et nous appellent à tellement de persévérance.
    Quand la Parole de Dieu devient lumière pour notre propre route commune et clé d’interprétation de nos destins communs, c’est un merveilleux compagnonnage qui donne force et courage ! Oui, nous vivons une « révolution » par notre prière, à l’image de ce petit garçon drapé dans le drapeau libanais fragile veilleur de toutes nos espérances…
    Merci.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.