Luc 8,16-18

« Il sera donné »
cropped-espritfeu.jpg« J’ai allumé une lampe pour mon Christ »,  chante le psalmiste. Or « Jean était la lampe qui brûle et qui luit »  «Il devait rendre témoignage à la lumière. Le Verbe était la vraie lumière qui…illumine tout homme. » (Jn 1, 8-9) La lumière est venue, elle s’est manifestée. Elle se laisse découvrir par des lois qui lui sont propres et existentielles, comme c’est la loi pour une graine de porter du fruit. Est-ce que Jésus n’est pas en train de nous éveiller  à cette lumière, à ce feu divin enfoui  « au centre de notre être »* ? Vive flamme brûlante et cachée « qui illumine tout homme »  « Faites attention à la manière dont vous écoutez », nous dit-il instamment : un cœur fermé étouffe la flamme, même ce qu’il a lui est enlevé ! La foi en Jésus, la confiance en lui, la fait flamboyer.

« Car l’espérance du ciel autant obtient qu’elle espère. »*

A celui qui a il sera donné. Celui qui accueille la lumière devient tout entier lumière, chargé de la diffuser, de la rayonner « Rien de secret qui ne paraisse au grand jour »

« Nous lui serons semblables car nous le verrons tel qu’il est » 1 Jn 3,2
*Jean de la Croix : VF
* Jean de la Croix : poème

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.