Marc 1, 40-45

Voici l’Homme !

Pour sa communauté, le lépreux n’est plus homme. Il n’est qu’un être intouchable, impur. Pourtant, il ose venir à Jésus. Il supplie à genoux, il veut guérir, il veut reprendre sa place, il veut retrouver son être d’homme.
Voici la rencontre de deux volontés : la volonté de vivre de cet homme, si tu le veux, tu peux me purifier (v. 40), et la volonté de Jésus de donner la vie, je le veux, sois purifié (v. 41).

Le terme « purification » revient quatre fois dans le texte !
Quelle est cette purification? Et comment retrouver cette humanité perdue ?
Le lépreux vient, supplie et s’agenouille. Par ces gestes, il reprend le même mouvement du Fils envers son Père. C’est le chemin de Celui qui est vrai Dieu et vrai Homme. La purification du lépreux est venue  quand il a mis ses pas dans ceux de l’Homme : Voici l’Homme !

Mais Jésus l’invite à un autre mouvement: garder le silence. La purification se déploie  dans le silence du cœur ! Jésus l’attend dans le lieu de son humanité, dans l’épaisseur de sa chair, dans son désert. C’est dans le « vide » que se révèle le « tout »; c’est dans la « nuit » que jaillit la « lumière ».

A travers ce lépreux, c’est l’humanité « tout entière qui gémit dans les douleurs de l’enfantement » (Rm 8, 22). Et c’est cette même humanité qui ressuscite avec le Christ Homme !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.