Marc 1,21-28

Synagogue de Capharnaüm
© CSJ Synagogue de Capharnaüm

Jésus et ses disciples arrivent à Capharnaüm et “ aussitôt” ( 1,21…)
Marc ne cessera de scander son récit par ce mot : aussitôt. Il est comme poussé par l’urgence du royaume. Il n’y a pas de temps à perdre . “L e temps est accompli, et le règne de Dieu s’est approché” 1,14 il n’est plus à attendre, désormais il s’accomplit dans le temps des hommes. Il est là. Il se donne à voir en Jésus. Et c’est maintenant !

Et dès le jour du Sabbat, entré dans la synagogue Jésus enseignait” La synagogue était le lieu du rassemblement et de l’écoute des commentaires de la Loi. Pour la première fois Jésus enseigne, jusque là il proclamait : “ il proclamait l’Évangile de Dieu” 1,14. La parole qui proclame fait advenir ici, maintenant, ce qu’elle annonce. La parole qui enseigne donne des interprétations et conduit à la réflexion.( Ph. Bacq)
On ne sait encore rien de l’enseignement de Jésus. Mais celui-ci frappe ses auditeurs par l’autorité qui s’y manifeste. Jésus parle en son nom. Il ne répète pas une interprétation des scribes ou de la Tradition. Sa parole est neuve, elle communique ce qu’elle annonce. Elle est efficace et réalise ce qu’elle dit comme nous le voyons chez l’homme possédé par un esprit mauvais.
Devant cette parole qui agit nous avons la réaction de l’esprit impur qui prétend connaitre Jésus de Nazareth et tous les auditeurs qui sont frappés par l’autorité de cette parole qui réalise ce qu’elle dit.
Je sais qui tu es “ dit le possédé. Mais que sait-on vraiment de l’autre ! Il demeure un mystère, même pour lui-même !
Es-tu venu pour nous perdre ? ”Mais la mission de Jésus sera tout le contraire . Il vient pour sauver l’humanité. Tous les humains seront toujours au cœur de son action.
Silence! Sors de cet homme ”Fermeté et autorité de la parole de Jésus. Elle libère l’homme de sa violence intérieure et le pacifie.
Devant cette parole, tous s’interrogeaient ; qu’est ce que cela veut dire? Voilà un enseignement nouveau.  Sa parole est neuve, elle touche qui l’écoute, elle empreinte de l’Esprit reçu au baptême.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.