Marc 2, 13-17

APPEL LARGE
Dans ce texte tout est appel, le Christ appelle et c’est toute sa personne qui attire des hommes à lui. Car il appelle par sa simple présence, sa simple marche. Quand il sort, les foules viennent à lui.

Chez lui, tout est mouvement, il marche, il passe, il aperçoit Lévi en passant, il l’appelle à le suivre. Lévi était assis, derrière un bureau. En se levant, il s’affranchit de la table de sa fonction également source de sa séparation d’avec les autres, Lévi entre dans le mouvement de Jésus, un mouvement qui est aussi communion, puisque c’est à table qu’ils se retrouvent tous avec lui.

Les amis de Jésus, Éveil à la foi © CSJ Mechref,


Jésus, à la table des pécheurs, il casse les conventions et les règles de bienséances, en « ratissant large », exactement comme le semeur de la parabole sort et sème à tout vent, Jésus appelle largement pour rassembler ceux qui étaient dispersés, n’en déplaise aux scribes et pharisiens. Il annonce en sa personne l’Eucharistie et le Banquet des Noces éternelles.

Et c’est ainsi que Jésus continue de nous appeler aussi et de nous ouvrir, au Souffle de son Esprit Saint, une mission « large » hors frontière, aux périphéries, qui ne fait acception de personne.
« Je cours dans la voie de tes volontés, car tu mets au large mon cœur ! » (Ps 118,32).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.