Matthieu 13,18-23

Quels sont les obstacles à la croissance de la Parole en nous ?
-ne pas comprendre
– ne pas avoir de racines en soi
– trébucher dans la détresse ou la persécution
– les soucis du monde et la séduction de la richesse.
Il me semble assez évident que nous avons connu dans notre histoire de foi au moins l’un de ces obstacles. Et donc, à la lecture d’un tel texte, nous pouvons nous sentir découragés.
Mais Jésus livre aussi la clé pour que la Parole porte du fruit : la comprendre. Que veut dire comprendre la Parole ? Com-prendre= prendre avec
Comprendre la Parole, c’est la prendre avec, prendre avec soi. La clé de lecture de la Parole est de la lire avec notre identité, notre soi marqué de son histoire heureuse et blessée. C’est ce que la Tradition appelle l’Interprétation. Pour que la Parole porte fruit en chacun, elle doit être prise dans un terreau particulier, regardée par une personne particulière, écoutée par elle, interprétée par elle. En somme, comprendre la Parole, c’est oser Lui donner vie. Le Souffle de Dieu ne pourra jaillir de la Parole que si chacun ose réaliser un profond travail de labour, joindre son souffle au Souffle de Dieu. L’homme est co-créateur et pour cela, il lui revient de comprendre la Parole, relever ses manches, et s’atteler à interpréter. Sans ce travail, la Parole ne sera qu’une loi morale qui s’imposera comme un extérieur sans rencontrer chaque humanité, chaque singularité. Or Dieu s’est fait chair, pour nous apprendre à habiter notre humanité.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.