Matthieu 16, 24-28

Affronter sans fuir, le combat que mènent en moi deux affirmations qui, à première vue, semblent antagonistes. Toutes deux « Parole de Dieu » ! Et ne pas vouloir m’en sortir à coup d’entourloupes dignes d’une casuistique sophistiquée ! « Je mets devant toi la vie et la mort, le bonheur et le malheur. Choisis donc la vie ». (Cf. Dt. 30) et : « Se renier soi-même » comme le dit le texte d’aujourd’hui.
Tout mon être dit non à une vocation de martyr et à la souffrance. J’ai le goût de la vie et veux le nourrir ! Mais j’ai aussi, et peut-être surtout, le goût de la liberté. Il me mène là où je ne pensais pas aller car il sent bon la joie et dilate le cœur.
C’est bien la rencontre bouleversante de Jésus qui m’a lancée sur la route du véritable bonheur, sur sa route. Un déplacement s’est opéré, un basculement qui me donne de percevoir que je ne suis pas le centre, ni du monde, ni même de ma vie ! Le centre, la source est ‘entre-nous’, entre Lui et moi, entre Lui et nous, et cela change tout. Alors, j’entends : « me renier moi-même » comme condition de la vraie liberté, de la vraie joie. « Savoir ce que je suis et ce que je ne suis pas. Savoir ce que je peux et ce que je ne peux pas. Accepter que l’histoire s’écrit avec moi, mais non pas de ma main seule ; renoncer à l’illusion d’optique d’un esprit replié sur lui-même et qui s’accorde une importance démesurée. » Alors oui, « porter notre croix dans la confiance que n’être pas tout, aux yeux de Dieu, ne signifie pas n’être rien. Cela signifie participer, dans la continuité de l’Evangile, à la grande marche des hommes ouverts à la Rencontre. Cette Rencontre qui déplace notre vie de la répétition aveugle du destin vers la liberté. »

Perdre ma vie entre tes mains afin que tu lui donnes
sa forme véritable
Renoncer avec toi à mon seul imaginaire
qui ne sait que ressasser
le connu, le voulu, le contenu, le programmable
Et plonger dans le grand bain frais de l’imprévisible
où tu opères, chaque jour, de renversantes conversions. (M.M.C)

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.