Matthieu 5, 17-19

« Remplir, Pratiquer, Enseigner… »

matthieu5_17-19
© Chagall, Cantique des cantiques 5

Une histoire se déroule entre Dieu et l’humanité : depuis Abraham jusqu’à Jean-Baptiste ceux qui entraient dans son courant se mettaient en marche et laissaient la parole venir à leurs lèvres pour retentir au monde.

« N’allez pas croire que je sois venu détruire la Loi ou les prophètes ».

C’est cette histoire que Jésus ne veut pas « détruire » : il ne veut pas en déchirer l’unité, il ne veut pas introduire de rupture dans l’Alliance que la Loi a donné de vivre à travers des générations de croyants.

« Je ne suis pas venu détruire mais remplir ».

Jésus vient pour remplir l’Alliance, et donc la Loi qui la figure : en lui, l’histoire de l’Alliance se récapitule et s’accomplit ; elle se révèle pleinement humaine et pleinement divine.

Et la révélation d’une telle plénitude vie, de nouveauté, de promesse et de réciprocité ne tient plus, désormais, dans la lettre de la Loi mais dans le Corps vivant de Celui qui la remplit totalement.

« Celui qui mettra en pratique et enseignera… »

Jésus est cet événement plénier, unique, indépassable qui donne à ses disciples de « pratiquer et d’enseigner » comment « entrer dans le Royaume des cieux ».

Pratiquer et enseigner la Loi, les yeux fixés sur Jésus, c’est pour nous, ses disciples, être appelés à avancer sur le chemin d’un dépassement sans limite de notre propre humanité. Pour inscrire dans nos relations, ici et maintenant, des conduites qui valent pour l’éternité.

« Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, non jamais vous n’entrerez dans le Royaume des cieux ».

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.