Matthieu 5,17-19

« Pas un iota, pas un point sur un i ne passera de la loi que tout ne soit arrivé. »

La Bonne Nouvelle aujourd’hui me fait penser au pont de Millau, à l’étape ultime de sa construction, au moment pathétique où les deux parties du tablier, à quelques millimètres l’une de l’autre, doivent se trouver exactement dans le même axe pour s’ajuster parfaitement l’une à l’autre. Il en va de la réussite ou de l’effondrement de l’ouvrage !
Jésus ne nous enseigne-t-il pas ici que lorsqu’il s’agit d’aimer rien n’est petit, le point sur le i fait partie d’un essentiel, il ne disparaîtra pas. En ce qui concerne la Loi de l’amour seul le Fils de l’homme, Jésus fils d’homme et Fils de Dieu, échelle de Jacob dressée entre ciel et terre, peut instaurer, accomplir l’Alliance nouvelle, l’entière et parfaite communion de l’humain avec le divin.
Louange à toi Christ ! Seigneur Ressuscité, tu attires à toi tout l’univers en marche vers l’autre rive, vers le Père.
Constamment tu aimantes l’homme pécheur que nous sommes tous, un peu ou très en marge de l’authentique amour, pour que, librement, chacun de nous puisse se ré-axer en toi, par toi. Chacune de nos plus petites actions bonnes, bienfaisantes, comme chacun de nos petits ou grands refus d’aimer, sont un appel à te regarder, à t’appeler, à te laisser nous sauver.

« Et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes » (Jn 12,32)

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.