Mt 14,13-21

 

 

« Donnez-leur vous-mêmes à manger. »

Mt 14,13-21

 Deux points de vue s’opposent : celui des disciples (v15) qui souhaitent que la foule prenne sa vie en main, qu’elle s’en charge elle-même ; et celui de Jésus (v16) qui invite à avoir le souci de la vie d’autrui. Le Royaume s’ouvre quand l’humain ne se détourne pas de sa propre chair (Is 58,7).

Mais comment faire pour ne pas être submergé par la foule ? Contemplons la manière de faire du Christ. Il s’agit, tout d’abord, de ne pas se croire seul, puis de ne pas se prendre pour le Sauveur du monde, mais de faire ce que l’on peut avec ce que l’on a. Tourné vers le père, le Christ trouve des alliés en la personne des disciples pour nourrir la foule avec cinq pains et deux poissons (v19)

« Ne visez pas à faire du bien au monde entier, contentez-vous d’en faire aux personnes dans la société desquelles vous vivez… Le Seigneur regarde moins la grandeur de nos œuvres que l’amour avec lequel nous les accomplissons. Si nous faisons ce qui dépend de nous, sa Majesté nous mettra de jour en jour à même de faire davantage » (Thérèse de Jésus, 7ème Demeures 4,14.15).

Sr Valérie Depériers, Communauté de Paris, 3 août  2015

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.