Mt 9, 35 – 10, 1.5a.6-8

TORRENT DE GRÂCE
En aimant, Dieu se donne, et il nous donne tout son être, toute sa vie. Il s’abaisse sur toute créature, par Jésus en son Incarnation, par l’Esprit Saint à la Pentecôte. 
À Noël, Jésus descend. À Pâques, l’Esprit Saint descend. En Dieu, c’est le même abaissement car son amour est don gratuit et miséricorde infinie.
Vigne sous le ciel du Liban, © CSJ Mechref,
Jésus, image du Père, est saisi de la même compassion envers les foules désemparées et abattues que son Père envers son peuple au désert. Et Jésus, alors, d’appeler ses disciples à la prière : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. »
Les disciples, imitations de Jésus, sont envoyés à la même mission que le Fils, pour la continuer : aller vers ceux qui sont perdus, proclamer la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu et la mettre en pratique en chassant le mal et en guérissant infirmes et malades. Et ce, non pas par leurs propres forces ou leurs propres mérites, mais seulement par ce don premier du Père, Source de tout bien : « Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. »

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.