Mt 9, 9-13

S’ouvrir à la Miséricorde

 Mt 9,9-13Pour entendre le « Suis-moi » et répondre comme Matthieu, il semble nécessaire de se reconnaître pécheur (v13) ; non pour s’humilier mais pour exprimer son besoin de Salut. La reconnaissance d’avoir besoin d’autrui, nous met en mouvement vers lui (v10).

Nous n’avons pas besoin du Christ pour pratiquer la religion ; la loi suffit ; tout y est écrit. Mais la conversion du cœur est un long chemin qui ne peut se parcourir seul : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau… Mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur et vous trouverez soulagement pour vos âmes » (Mt 11,28-29).

C’est du Christ que nous pouvons apprendre la Miséricorde ; avec Lui, nous pouvons  entrainer notre cœur à être sensible à la misère d’autrui (Mt 18,23-35).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.