Lc 8, 4-15

Parabola del Sembrador 3Nous savons ce qu’il faut pour qu’une terre soit bonne : l’eau, le soleil, l’air et surtout l’attention amoureuse. Une terre délaissée ne peut donner de bons fruits. Une vie spirituelle abandonnée ne peut être féconde.
* Entendre la Parole avec un cœur noble et généreux – La Parole n’est pas à mon service, je suis au service de la Parole, dans ce qu’elle est en vérité, non selon mes intérêts et projets égoïstes.
* La retenir – car, il s’agit de la garder, et non la garer au bord du chemin; de la laisser pénétrer et creuser mes ténèbres et blessures enfouies.
* Porter du fruit par la constance : Un cœur orgueilleux connaît facilement la lassitude et le découragement, car il ne peut supporter ses résistances et impuissances, faiblesses et manquements. Il arrête donc le combat, fuyant la lumière. Un cœur humble tombe et se relève, échoue et continue, ne se décourage jamais, car il se connaît en vérité, sait « en qui il a mis son espérance » (2Tm 1,12), et que « tout est possible à celui qui croit! » (Mc 9,23).
« Soyons généreuses et courageuses, et en même temps, acceptons paisiblement de ne pas « être à la hauteur », d’être toujours tirées en avant ». (R.V – Introduction).

2 commentaires

  1. « Ne pas être à la hauteur », parce que la seule « hauteur » que nous devions atteindre est Lui, et c’est Lui qui s’est mis à notre « hauteur », nous n’avons qu’à l’accueillir.
    Merci, Sr Lina

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.