Luc 19, 1-10

Jéricho, une question de hauteur…

luc-19,1-10
© https://blaisendola.wordpress.com/category/social/

Allons un moment à Jéricho auprès de ces deux personnes exclues que sont l’aveugle mendiant et Zachée le riche. Deux hommes aux antipodes dans leur société.
Le premier à terre, assis au bord du chemin ;
Le second monté dans un sycomore pour voir Jésus de haut, car il est petit.
Le premier mendiant, qui ne possède que son manteau selon Marc ;
Le second enrichi peut-être et sans doute par des pratiques malhonnêtes au détriment des personnes.
Le premier ne possédant pas de toit ne peut recevoir Jésus chez lui mais son désir de voir Jésus, exprimé, est exaucé, et le met en route. « Il suivait Jésus en rendant gloire à Dieu. » Lc 18,43
Le second, possédant de grands biens, reçoit Jésus chez lui dans sa maison de collecteur d’impôts et c’est Jésus lui-même qui s’y invite : « Il me faut aujourd’hui demeurer dans ta maison. » Lc 19,5. Il n’a pas formulé à Jésus une quelconque demande mais tout son être – petit- juché sur l’arbre s’est exprimé et Jésus a entendu le cri dans l’existence pénible de cet homme.
Jésus nous surprend toujours car le Salut qu’il est en personne entend, écoute et voit la détresse de ceux qui sont sur son chemin :
Un aveugle, dans la poussière, rabroué par les disciples et
Un petit homme, voleur, collaborateur, dénigré, pressé par la foule.
Pour chacun, il y a expression d’un désir : voir Jésus – recevoir Jésus – demeurer avec Lui…

Jésus y accède avec joie, empressement : « Descends vite. »

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.