Multimedias sur Luc (Page 3)

Luc 9, 22-25

PERDRE SA VIE L’échange de Jésus avec ces disciples vient tout de suite après la révélation de Pierre : « tu es le Messie de Dieu » professe t-il (Lc 9,20). Ils sont tous, en quelque sorte, au sommet de la montagne, dans la lumière et la joie de la promesse qui s’accomplit, du Royaume qui s’est…

Luc 10, 1-9

« Soixante-douze autres » désignés par Jésus, c’est-à-dire des disciples de toutes les nations, des disciples universels envoyés deux par deux dans toute ville où il devait aller lui-même. La moisson est abondante, dit Jésus et la mission, à vue humaine, semble impossible autant hier qu’aujourd’hui A la suite du Christ rejeté à Chorazin et…

Luc 2, 22-40

Ce matin, le temple dans lequel nous entrons – oratoire ou plus simplement lieu du cœur qui s’ouvre pour Dieu –, nous réserve la surprise de La Rencontre, celle que nous attendons sans cesse, à la fois pas tout à fait inconnue, mais toujours étonnante. Elle invite en permanence à un discernement et à un…

Luc 10, 1-9

Sans doute avons-nous souvent prié le maître d’envoyer des ouvriers à sa moisson, car celle-ci est vraiment abondante, et cela nous réjouit avec Celui qui a semé largement le bon grain. Et ce maître nous a peut-être envoyés. Mais c’est en pauvres qu’il nous demande de partir. Ne prévoir aucune campagne publicitaire, ne pas emporter…

Luc 5, 12-16

La lèpre qui remplissait le corps de l’homme n’a pas empêché les yeux de voir Jésus ; une vision qui ne se limite pas à la chair mais vient de l’intérieur. En effet, l’homme est touché dans sa lèpre intérieure, dans sa propre défiguration, dans son lieu de mort : ce qui explique la simplicité…

Luc 4, 14-22a

ET LE VERBE S’EST FAIT CHAIR « Au commencement et avant le temps, le Verbe était Dieu. C’est lui qui a voulu naître dans le temps des hommes et devenir le Sauveur du monde » (antienne d’ouverture). Le Seigneur envoie son Verbe sur la terre, rapide court sa parole (Cf. Ps 147). Et nous voilà,…

Luc 2, 16-21

Quel écart dans ce qui est donné à voir au berger : l’armée céleste (v9-14) puis un nouveau-né couché dans une mangeoire (v16). Comment peuvent-ils relier la parole reçue de l’Ange et ce nouveau-né et reconnaitre en lui le Sauveur, le Christ du Seigneur (v11) ? Si ce n’est dans le souffle de l’Esprit. Alors,…

Luc 2, 36-40

GRÂCE ET ACCOMPLISSEMENT En quelques mots de présentation de la prophétesse Anne, remplie d’Esprit Saint, tout est dit de l’accomplissement des temps par la naissance de Jésus : « Anne » c’est-à-dire « Grâce », fille de « Phanuel » c’est à dire « Face de Dieu » de la tribu d’Aser c’est-à-dire « béni ». Cette femme a 84 ans, soit 12 fois 7,…

Luc 2, 22-35

Nous savons que la nature a horreur du vide, et nous aussi nous abhorrons cela. Combien rapidement nous comblons tout creux de mille et une choses qui nous gavent et calment notre soif pour un moment et pour tant d’autres moments qui n’en finissent pas de se succéder. Nous avons peur de notre faim ;…

Luc 1, 67-79

La langue « liée » à l’Annonciation, s’est déliée à la naissance : elle proclame une voix qui crie dans le désert, annonce un Salut qui unit la loi et les prophètes et ouvre une nouvelle ère de grâce. Contemplons dans cette hymne l’abîme de la Miséricorde ; ce mystère du dessein de Dieu insondable…