Multimedias par Sr Dominique Raymond (Page 13)

Matthieu 17,10-13

Suite à la Transfiguration, avec la présence d’Elie, de Moïse aux côtés du Christ, les apôtres s’interrogent « sur la venue d’abord d’Elie ». La réponse de Jésus peut nous laisser perplexe en ce temps d’Avent, d’Attente…Elie doit venir pour annoncer la Parole et il l’a déjà annoncée dans son zèle fou, mais personne ne l’a écouté,…

Luc 21, 1-4

« Ô vous qui croyez ! Dépensez en aumônes de bonnes choses que vous avez acquises et une partie de ce que nous avons fait sortir pour vous de la terre, et ne prenez pas ce qui est vil pour en faire des aumônes » (Coran, sourate, v269 – orientations du missel de semaine p.1379). Donner ne se…

Luc 17, 1-6

Jésus dessine trois traits du visage du disciple : non seulement ne jamais se détourner de Dieu et ne jamais détourner l’autre de Dieu ; mais pardonner inlassablement comme Dieu ; enfin demander hardiment à Dieu la foi qui obtient tout de lui. La fidélité à ce chemin tracé par le Christ nous mènerait plus loin que nous…

Luc 11,29-32

Au milieu de vous … « Génération mauvaise » : elle a des yeux et ne voit pas, des oreilles et n’entend pas. Or cette génération a plus que Jonas, que Salomon, elle rencontre Jésus, Fils de Dieu, mais ne le reconnaît pas. Elle n’arrive pas à croire encore à son message, ne croit pas que Jésus est…

Luc 9, 46-50

« Comme un petit enfant dans les bras de sa mère, j’ai gardé près de toi le silence et la paix » « Je suis ravie du petit Enfant et celui qui le porte entre ses bras est encore plus ravi que moi…Ah ! que la vocation du petit Enfant est belle ! Ce n’est pas une mission qu’il doit…

Luc 7, 1-10

Jésus entend l’appel d’un centurion et se rend à la rencontre de cet homme confiant, audacieux dans sa demande, ouvert, croyant, aimant son prochain, le plus petit (enfant, esclave…) Et  Jésus reste admiratif devant cet homme, sa foi, car ce centurion se reconnaît indigne de recevoir Jésus en sa demeure, mais surtout croit à la…

Luc 1,39-56

Fêter Marie le quinze août, c’est mettre son « oui » dans le « oui » de Marie, avec elle. Marie, notre Mère, a appris à Jésus et peut nous apprendre à vivre ce « oui ». Elle se hâte vers Elisabeth pour se réjouir avec elle. Elle nous entraîne dans cette hâte. Marie  court vers Elisabeth dans l’action de grâce…