Matthieu (Page 3)

Matthieu 11, 11-15

AGENOUILLEMENT Les cinq courts versets de ce jour, nous font méditer sur la hauteur ou la grandeur des personnes : être grands ou petits, qu’est-ce à dire ? Grand sur la terre comme Jean, ou petit sur la terre comme Jésus, semble s’inverser dans la logique du Royaume : « personne ne s’est levé de…

Matthieu 18, 12-14

Quel est votre avis ? Pas de doute ! Ce berger est un inconscient … car mieux vaut perdre une seule brebis du troupeau que de prendre le risque d’en perdre quatre-vingt-dix-neuf en les abandonnant dans la montagne pour retrouver l’égarée. C’est une logique toute simple, mathématique, commerciale ! Mais Dieu n’est ni un comptable,…

Matthieu 9, 27-31

« Croyez-vous que je peux faire cela? » … « Que tout se passe pour vous selon votre foi » (v 28-29) Ce passage de l’évangile me ramène à une parole qu’a laissé pour nous la petite Thérèse dans ses écrits : « Nous obtenons de Jésus autant que nous désirons de Lui », et elle ajoute ailleurs : « Quand Jésus…

Matthieu 7, 21.24-27

INÉBRANLABLE À JAMAIS Parler du roc de nos vies, du roc où s’échafaudent nos vies, c’est parler de l’homme intérieur et de la primauté de la vie intérieure. La force de notre être d’intériorité, c’est la permanence, la solidité de ce qui est inébranlable en nous, de ce qui ne peut ni être détruit, ni…

Matthieu 15, 29-37

Un festin préparé et partagé avec une foule de blessés rétablis, d’endeuillés consolés, d’humiliés relevés, d’exilés remis en route vers la terre de la promesse : telle est la parole d’espérance du prophète Isaïe. « Le Seigneur préparera un festin […] ; il essuiera les larmes sur tous les visages ». (Isaïe 25, 6-10a) Dans…

Matthieu 4, 18-22

« Il vit deux frères » Avant d’appeler une personne individuelle, Pierre, André, Jacques, Jean, toi, moi, Jésus semble percevoir en premier le lien qui les unit : deux frères. Or dès les premiers récits bibliques, la fraternité est en réelle difficulté : meurtre, jalousie, vol de droit d’ainesse…. Aujourd’hui, encore, nos vies témoignent également…

Matthieu 8, 5-11

Dans ce texte, le centurion représente le croyant et l’universalité. Il a l’audace de s’avancer devant Jésus avec confiance. Il croit être écouté, reçu. Le centurion se situe comme un enfant, qui vient confiant faire sa demande, sa prière, en toute simplicité. C’est en cela que Jésus reconnait la grandeur de sa foi. Jésus accueille…